Articles

Après la grêle et la tempête de neige, la Covid19 !

Nous vendons sur foires (annulées) et aux restaurateurs, souvent fermés ou en activité réduite. Pour la deuxième année consécutive, nous perdons plus de la moitiée des commandes de début de saison. Comme l'an passé, les aides ne seront pas à la hauteur des dégâts. Tous nos efforts sont menacés... faute de trésorerie. Si proche du but... nous continuons à progresser, les perspectives sont belles. Pour poursuivre l'aventure, votre aide pourrait être précieuse, déterminante.

Achetez maintenant les semences et plants que nous vous livrerons au printemps.

Pensez aux cadeaux de noël utiles et qui font sens

Investissez à nos côtés pour décider votre avenir
Relayer l'information autour de vous.

Jardin'enVie victime du Covid ?
Nous vendons sur foire et aux restaurateurs, les premières sont annulées, les seconds fermés.

L'impact est d'autant plus rude, qu'il se conjugue avec celui de la grêle et de la tempête de neige de 2019. Pour la deuxième année consécutive nous perdons plus de la moitier des ventes contractualisée en début de saison. Pour autant, comme notre chiffre d'affaire sera identique à celui de 2019, nous nous en sortons trop bien pour être prioritaire pour les aides Covid.
Les progrès accomplis dans un contexte difficile sont réels, mais pour maintenir nos ambitions, nous devons résoudre un problème majeur de trèsorerie à court terme.
Pour y arriver nous avons besoin de vous. Votre participation sera précieuse et déterminante.

Trois possiblités pour nous soutenir :

Achats anticipés, acheter maintenant les semences et plants dont vous aurez besoin au printemps.
Rejoindre les 108 sociétaires actuels pour financer le développement.
Relayer l'information autour de vous.

Les pratiques culturales que nous utilisons pour faire équipe avec le Vivant sont de cultiver sans pesticide, ni herbicide (pas même ceux autorisés en bio) pour bénéficier au mieux des extraits de plantes et des organismes vivants, capables de prévenir ou réguler les attaques des ravageurs. Nos serres sont bioclimatiques. Nous arrosons au minimum, de préférence au goutte à goutte. Nous paillons et désherbons mécaniquement. Semer des engrais verts limite aussi l’installation d’herbes sauvages, évite le lessivage du sol et l’enrichit.

Avantages des variétés paysannes comparées aux variétés industrielles

La qualité de la production : priorité donnée aux saveurs variées et intenses, avec plus de nutriments. L’industrie semencière favorise la mécanisation et l’uniformité (calibre, couleur, forme...).

La biodiversité dans les champs et les assiettes : des milliers de variétés composées d’individus uniques permettent aux plantes cultivées de s’adapter aux évolutions des terroirs et du climat.

L’autonomie et la sécurité alimentaire : La possibilité de reproduire les plantes à la ferme garantit plus de libertés de choix pour producteurs et consommateurs. Les variétés paysannes sont des communs, accessibles à tous. Les firmes semencières grâce à des outils juridiques (COV, brevet...) ou biologiques, s’approprient les variétés qu’elles mettent au point et interdisent leur reproduction.

Les qualités des variétés paysannes sont d'avoir la possibilité juridique et technique de les reproduire au champ ou au jardin. Cette liberté est atteignable pour peu d'en acquérir les compétences (demande de la rigueur, mais c'est accessible à tout le monde). Ce fut un savoir-faire populaire largement partagé : autonomie alimentaire, vivre dignement de son travail, réintroduire de l'équité dans l'organisation économique des filières alimentaires

 

 Voir la vidéo : Hold-up sur les semences

Le métier d'artisan semencier s'inspire des savoirs ancestraux. Jardin’enVie sélectionne, produit et fait évoluer dans ses champs une grande diversité de semences issues de variétés paysannes : potagères (légumes et fruits), céréales et fleurs. Pour des semences de qualité, nous coordonnons notre travail avec d’autres producteurs. Faire à plusieurs, partager les savoir-faire et observations est l’un des aspects essentiels de ce nouveau métier.

De par son implantation géographique aux portes de la ville, Jardin'enVie se veut trait d'union entre ville et campagne.

Gérée à plusieurs sous forme de coopérative avec les apports financiers de plus d’une centaine d’associés (fin 2020), ce sont autant des citadins que des ruraux, tous métiers et origines confondues, qui décident les grandes orientations. L’arrivée régulière de nouveaux associés permet de développer nos activités en toute indépendance. La recherche de l’intérêt général passe aussi par la juste rémunération du travail. Nos prix sont construits en fonction des coûts réels, en toute transparence.

Acteur du développement économique local

Depuis 2007, Jardin’enVie œuvre à la sauvegarde des terres agricoles en milieu péri-urbain dans l’agglomération de Valence-Romans. En 2020, elle a créé avec des clients la coopérative SCIC-HumusCité pour doter les habitants du territoire d’un nouveau levier d’action : une ferme de 10 ha a déjà été acquise pour produire plus de semences, plants et légumes. A partir des bâtiments agricoles, notre projet est de créer des ateliers partagés pour transformer, conditionner, livrer... et ainsi développer l’usage des variétés paysannes des campagnes au centre des villes. Outre la création d’emplois locaux pérennes, le but est de rapprocher les lieux de décision de ceux qui travaillent et/ou consomment.

Suivez l'actualités de Jardin'enVie, au fil des saisons. Nous publions régulièrement des articles pour vous informer sur les aliments disponibles à la boutique et le calendrier de semis et de plantation.

L'actualité des jardiniers au fil des saisons pour produire une alimentation sans pesticides, sans OGM et sans semences hybrides F1.

L'actualité des cuisiniers pour préparer de bons petits plats 100% issus de variétés paysannes toute l'année !